Juil 24

40 ans d’épiscopat de Monseigneur Nestor ASSOGBA – Chapelet – Paroles de Monseigneur et Animation

Dimanche 24 juillet 2016

« Ressortissant d’Agonlin-Houégbo, Mgr. Nestor ASSOGBA est né à Banamè, lors d’une visite fortuite de sa maman, et il fut baptisé à Zagnanado avant de se fixer à Bohicon, ville à laquelle il gardera des attaches indéracinables.

Envoyé au séminaire pour le compte de la paroisse St François d’Assise de Bohicon, le séminariste d’alors a si bien suivi sa formation dans la culture soignée de sa  vocation, la discipline, l’application aux études au point d’être retenu comme chambrier de Mgr Louis Parisot. Par la suite, il fut sélectionné pour poursuivre sa formation au séminaire à Rome, où il reçut l’onction sacerdotale, le  21 décembre 1957.

De retour au pays, Mgr Nestor ASSOGBA a enseigné au Collège Catholique,  Père Aupiais. Suite à l’érection du diocèse d’Abomey, le 6 avril 1963, il a été rappelé dans son diocèse d’origine pour remplir les charges importantes et délicates de Vicaire général et de Supérieur du Séminaire St Paul de Djimè jusqu’à sa nomination comme Evêque de Parakou, en 1976.

Tout au long de sa vie d’Evêque, Mgr Nestor ASSOGBA s’est distingué comme le pasteur du terrain, sillonnant infatigablement des centaines de kilomètres, dans le diocèse de Parakou, diocèse  le plus vaste territorialement, à cette époque. Il touchait du doigt l’immensité parfois déroutante de la tâche de visiteur pastoral itinérant et vivait à la fois avec peine et espérance la faiblesse ou l’insuffisance du taux des vocations chrétiennes, sacerdotales et religieuses…. »  (Extrait de « Introduction de Mgr. Eugène Cyrille HOUNDEKON, Evêque d’Abomey à l’Interview de Mgr. Nestor ASSOGBA, Archevêque Emérite de Cotonou)

Photos

Vidéos

 

 

Juil 24

Chers correspondants, pour sécuriser vos articles et vos messages, nous avons procédé à un changement d’adresse. Pour tous vos articles et messages, veuillez utiliser désormais l’adresse mail :

corneille@diocese-abomey.org

Juil 22

Pr les 40 ans d’episcopat de Mgr ASSOGBA, dimanche 24/07, à 18h,chez lui,à Bohicon: Chapelet, Rencontre avec tous les prêtres et animation.Lundi 25 juillet,à 10h, Messe d’action de grace à St Francois d’Assise de Bohicon.EVECHE D’ABOMEY

Juil 16

10 ans d’existence du Centre Saint Camille ‘Oasis d’amour ‘ à Bohicon

2006 –  2016

L’Association Saint Camille de Lellis « Oasis d’amour » de Bohicon a été  créée en 2006 par monsieur Grégoire AHONGBONON, vulcanisateur de profession,  avec l’accord de Monseigneur René Marie EHOUZOU de lumineuse mémoire. Après l’ouverture du centre d’Avrankou, le centre de Bohicon est le deuxième centre du Bénin. Il célèbre en cette année ses dix ans d’existence. Ce centre depuis sa création ne cesse d’accueillir les malades qui pour la plupart recouvrent leur santé grâce au bon soin du personnel médical. Depuis l’ouverture du centre à ce jour, le centre « Oasis d’amour » de Bohicon a reçu 10 856 malades dont 9345 réinsérés dans leurs familles respectives et 169 en hospitalisation. Les responsables du centre en accord avec l’Ordinaire d’Abomey, son Excellence Monseigneur Eugène Cyrille HOUNDEKON, ont choisi la date du 16 juillet 2016 pour célébrer l’événement.

L’action de grâce a commencé par le défilé des malades. Ils ont fait le défilé au flambeau  avec  la banderole portant l’inscription des « 10 ans de joie et d’amour avec Saint Camille ». Des sons de cymbales et de fanfares ont planté le décor de la célébration.

Le 16 juillet étant dédiée à la mémoire de Notre Dame du Mont Carmel, l’Evêque d’Abomey, dans son homélie, a d’abord focalisé l’attention des fidèles  sur la célébration de cette  mémoire. «  Nous avons accouru en joie au centre Saint Camille comme en pèlerinage pour élever nos cœurs vers le Christ silencieux qui nous présente Marie afin que nous l’honorions et le servions à travers les malades internes ou externes de ce centre rayonnant d’amour », a souligné le prélat.   Il a ensuite attire l’attention de ses auditeurs sur le sens du Mont Carmel dans la Bible. « Le Mont Carmel nous rappelle attirétagne qui domine la plaine de Galilée et qui est devenu sacré depuis qu’il a servi de refuge au prophète Elie dans sa farouche volonté de témoigner de sa fidélité au Dieu Unique et Véritable. Le Mont Carmel fut également un lieu privilégié que Dieu s’est réservé comme point de rencontre avec son peuple ». Il a enfin notifié que dans la tradition chrétienne, le Mont Carmel est attaché à la dévotion mariale, car il est proche de Nazareth où Marie vécue dans la prière, la vie intérieure en gardant tout dans son cœur et le témoignage spontané d’une charité fraternelle au service de sa cousine Elisabeth.

Avant de commenter les textes proposés par la liturgie, Monseigneur Eugène HOUNDEKON, a salué la mémoire lumineuse de Monseigneur René Marie EHOUZOU qui a favorisé l’implantation du centre à Bohicon,  en invitant les fidèles à une minute de silence en sa mémoire.

Dans le livre de  Michée 2, 1- 2, le prophète dénonce la prolifération du mal et son aggravation par l’injustice sociale, «  Malheur à ceux qui préparent leur mauvais coup et, du fond de leur lit, élaborent le mal! Au point du jour ils l’exécutent car c’est en leur pouvoir. S’ils convoitent des champs, ils s’en emparent ; des maisons, ils les prennent ; ils saisissent le maître et sa maison, l’homme et son héritage. »  L’Evêque d’Abomey a souligné à quel point le silence apparent de Dieu ne doit pas nous dispenser de la rectitude ou de l’accomplissement de ce qui est juste. Le jugement de Dieu adviendra à coup sûr en défaveur des usurpateurs, des exploiteurs éhontés et des injustes impénitents. En dénonçant les tares de sa société, le prophète Michée a manifesté une solidarité claire et indéfectible avec les couches sociales les plus humbles, les plus vulnérables et les conditions sociales victimes des oppressions.

Ce message du prophète Michée est toujours d’actualité et nous rejoint dans la célébration des 10 ans du centre « Oasis d’amour », dans la mesure où les efforts consentis au bénéfice des malades mentaux constituent le déploiement  de la vocation  d’identification au visage d’amour miséricordieux de Dieu. C’est en cherchant à imiter cet amour miséricordieux de Dieu que le promoteur du centre, Grégoire AHONGBONON et tant d’autres bienfaiteurs ont arraché des malades mentaux à leurs réclusions, à leurs chaînes mortifères et humiliantes, à leurs traitements inhumains et dégradants, à leurs soumissions à des oppressions ou même parfois à des tortures. Si ces malades mentaux ont aujourd’hui un visage rayonnant et plein d’espérance, c’est grâce aux âmes généreuses qui leur ont offert une bonne douche, des vêtements dignes, des nourritures propres et fortifiantes, des soins de santé durables, des hébergements et des marques d’amour pathétiques.

Parlant de l’Evangile, l’Evêque d’Abomey a souligné à grands traits la mission de libération de la personne humaine prônée par Jésus. Le Christ a non seulement guéri le corps physique mais il a dénoncé le péché considéré comme maladie révélant la misère de l’homme et l’esclavage du mauvais esprit. Sa mission est d’éclairer  les consciences, de redonner espoir aux pécheurs et de rétablir la justice.

Au tableau des remerciements, Monseigneur Eugène a salué la bravoure  de Grégoire AHONGBONON pour la beauté toute simple mais bien séduisante de son initiative à travers la découverte graduelle de son charisme de prédilection des malades mentaux. Des paroles de reconnaissance ont été adressées au Maire de Bohicon, Luc Sètondji ATROKPO pour son soutien indéfectible aux malades, à l’équipe sacerdotale de la paroisse saint Moïse de Bohicon, aux trois doyennés de Bohicon pour leurs apports constants, à la Sœur Johanna de la Providence de la Pommeraye, à monsieur Fabrice DOGNON, directeur du centre saint Camille, à la sœur Honorine HOUNGNON, SSA  et à tout le personnel soignant et le personnel de soutien du centre, aux âmes généreuses d’Afrique et d’ailleurs.

Par la grâce  de Dieu, les résultats réconfortants et admirables d’un nombre considérable de malades guéris, réhabilités, formés et réinsérés ont accru la bonne réputation des soins prodigués ainsi que la bonne réputation de la discipline inculquée et de l’apport spirituelle.  Deux malades traitées et  formées ont reçu leur diplôme de fin de formation.

La célébration des 10 ans de soins accordés aux malades mentaux du centre « Oasis d’amour » Saints Louis Martin et Zélie de Bohicon a tiré le rideau  sur l’exécution du chant composé pour la circonstance  par les malades. Ils n’attendent que notre générosité pour vivre.

                                                                                                                                    Corneille Lin GNANCADJA

PIC_2447

Mr Grégoire AHONGBONON, le Promoteur du Centre ‘Oasis d’amour ‘

PIC_2374

  Les malades du Centre  

 

Photos

 

Vidéos

 

 

 

 

 

 

 

 

Juil 12

NOMINATIONS DES PRÊTRES ORDONNES LE 9 JUILLET 2016

  1. P. ADJAKIDJE Augustin, vicaire à la paroisse Christ-Roi de Djimè-Hwawé-Soglogon, Abomey
  1. P. AÏSSINOU Saturnin, Deuxième Vicaire à la paroisse St. François d’Assise, à Bohicon
  1. P. ALLADAGNIWEKE Koffi Claude Modeste, Envoyé en coopération missionnaire comme Prêtre Fidei Donum dans le Diocèse de N’Dali, à partir du 6 janvier 2017.

          Vicaire ad tempus, à la paroisse saint Benoît de  Zagnanado (du 10 au 31 août 2016),

         puis à la  paroisse saint François d’Assise, à Bohicon, du 1er septembre 2016 au 1er janvier 2017)

  1. P. ANADJEME Prudence, vicaire à la paroisse Notre Dame de Lourdes, à Covè
  1. P. GANGNABAKPO Thomas d’Aquin, Directeur Adjoint, Censeur et Econome au Foyer-Ecole saint Pierre, à Sinwé-Lègo
  1. R .P. GBLADJA Bertrand, vicaire à la Cathédrale Saints Pierre et Paul, à Abomey
  1. P. HINGLO Lévi, Secrétaire administratif à l’Evêché d’Abomey, cérémoniaire adjoint

          Et Vicaire dominical à la paroisse Immaculée Conception, à Djidja

Juil 09

Ordination presbytérale à la Cathédrale Saints Pierre et Paul d’Abomey.

 

ordination

Le clergé du Diocèse d’Abomey a accueilli ce samedi 09 juillet 2016 huit (8) nouveaux prêtres dont sept diocésains : les pères AÏSSINOU Saturnin de la Paroisse Notre Dame de Lourdes de Za-Kpota, ALLADAGNIWEKE Koffi Claude Modeste de la Cathédrale Saints Pierre et Paul d’Abomey, HINGLO Levi de la Paroisse de l’Immaculée Conception de Bohicon, ADJAKIDJE Augustin de la Paroisse Notre Dame de l’Assomption d’Agnangnan, GANGNABAKPO Thomas d’Aquin de la Paroisse Christ Roi de Tindji, GBLADJA Bertrand de la Paroisse Christ Roi de Tindji, ANADJEME Prudence de la Paroisse Saint François d’Assise de Bohicon  et un prêtre missionnaire de la congrégation des augustiniens, le Père DAVAKAN Martin. Ils sont tous ordonnés par l’ordinaire du Diocèse d’Abomey, Son Excellence Monseigneur Eugène Cyrille HOUNDEKON. La cérémonie s’est déroulée dans une ambiance de ferveur spirituelle (voir photos et vidéos de la cérémonie).

Vidéos

 

 

 

 

 

Juil 06

Noces de perle de Monseigneur Eugène Cyrille HOUNDEKON, 5 juillet 1986 – 5 juillet 2016 et collation de l’Acolytat

DSC_0479

Le mardi 05 juillet 2016 en l’Eglise Saint François d’Assise de Bohicon, Son Excellence Monseigneur Eugène Cyrille HOUNDEKON, Evêque du Diocèse d’Abomey a rendu grâce pour ses 30 ans de sacerdoce.  Cette messe d’action de grâce a été célébrée avec la collation du ministère de l’acolytat à 13 séminaristes  lecteurs du diocèse.

L’ordination sacerdotale de Monseigneur Eugène a été marquée par deux grands drames poignants de l’histoire faisant des pertes en vies humaines. Il s’agissait de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en Russie, le 26 avril 1986 et  celle des explosions des grandes chaudières de la bière de la Brasserie de la Béninoise à Akpakpa. Ces événements se passaient dans la semaine préparatoire à l’ordination presbytérale. L’Evêque d’Abomey en a gardé un souvenir indélébile.

« C’était l’après-midi du samedi 05 juillet 1986 que son Excellence Monseigneur Christophe ADIMOU de lumineuse mémoire a imposé les mains au petit premier fils paroissial appelé au presbytérat » en la paroisse Sacré-Cœur d’Akpakpa Cotonou. Monseigneur Eugène  était, à l’époque, l’unique prêtre ordonné en cette année là pour le compte de l’Archidiocèse de Cotonou.

Dans son homélie, Monseigneur Eugène a remercié tous les participants à ladite cérémonie. Il a d’abord remercié les prêtres de sa promotion, les pères Jean-Marie ADOHOU, Anasthase MAGNONKPON, Bernard HOUNDAKO, Barnabé BOCOVO et tous les prêtres présents. Il a ensuite salué l’Amicale des Volontaires de l’Eglise catholique au Bénin, une délégation  conduite par la ministre et professeur agrégée Dorothée Akoko Kindé GAZARD, Germaine ADJAGBA et Thomas AZANDOSSESSI sans oublier les autres membres de la délégation. Il a enfin remercié  tous les fidèles, religieux et religieuses, laïcs et consacrés, autorités politiques et administratives et spécialement les paroissiens de la paroisse missionnaire Saint François d’Assise de Bohicon, paroisse dirigée par le Curé doyen, Georges  TCHEOU et son vicaire sortant, le père Abel ANAGOKO.

Parlant de l’évangile du jour tiré de Mt  9,38, le prélat d’Abomey  a mis l’accent sur l’importance de  la mission universelle de rédemption du christ. Elle est d’une ampleur considérable que le Christ peut compter sur la généreuse coopération de ses disciples. Il peut compter sur eux pour qu’en leur personne, il soit proche et agissant dans le monde. Par sa déclaration «  La moisson est abondante et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer les ouvriers pour sa moisson », le Christ nous fait percevoir qu’il n’y aura jamais trop de prêtres ou d’agents pastoraux  et qu’il y a permanemment de besoin de collaborateurs des mystères divins pour atteindre sa  sphère d’action de lumière et de salut.

La célébration des 30 ans de sacerdoce de Monseigneur Eugène Cyrille HOUNDEKON a été riche en couleurs. Des dons de cadeaux ont été faits et un chant d’action de grâce  a été exécuté par la chorale Hanyé  pour rappeler le parcours de l’Ordinaire d’Abomey. Tournons d’ores et déjà  nos regards vers ses noces d’or de sacerdoce.

                                                                                                                                                                                                                 Corneille Lin GNANCADJA

 

Vidéos 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juin 23

Lundi 25 Juillet 2016 : Célébration des 40 ans d’épiscopat de Monseigneur Nestor ASSOGBA. Messe à 10 h à St François – Bohicon

PIC_0883

Juin 22

Passation

PROCEDURE DE PASSATION DE SERVICE DANS LES PAROISSES

SUPERVISION PAR LE DELEGUE EPISCOPAL

Curé-doyen pour les Curés et Administrateurs de paroisse

Vicaire général ou Vicaire épiscopal pour les Curés-doyens

DELAI

Période précédant la date de prise de service précisée dans la lettre de nomination,

restant sauve toute dérogation expresse sollicitée et obtenue auprès de l’Evêque

ELEMENTS ESSENTIELS

Entente mutuelle sur les dates de rencontres en esprit de continuité de la mission

Rédaction d’un rapport moral par le Curé ou Administrateur sortant, avec copie au remplaçant, au Délégué épiscopal et à l’Evêque

Visite commune de la paroisse, des stations et autres lieux importants d’activités pastorales par le Curé ou Administrateur entrant et le Curé ou Administrateur sortant curé

Rencontre commune tour à tour des Catéchistes, du Conseil Pastoral Paroissial (CPP) et du Conseil Paroissial pour les Affaires Economiques (CPAE)

Mention nécessaire des éventuelles situations graves en instance, des travaux en cours, des dettes contractées par la paroisse, de l’état de régularité des registres

Inventaire mis à jour du patrimoine de la paroisse par le CPAE, avec copie au remplaçant, au Délégué épiscopal et à l’Evêque

Bilan financier de la paroisse dressé par le CPAE, avec copie au remplaçant, au Délégué épiscopal et à l’Evêque

SIGNATURE DU RAPPORT DE PASSATION DE SERVICE

4 .1 . Parties présentes : Délégué épiscopal, Curé ou Administrateur entrant, curé ou

Administrateur sortant, membres du CPP, membres du CPAE

4.2. Signataires :

-Curé ou Administrateur entrant

– Curé ou Administrateur sortant

– Délégué épiscopal

4.3. Copies :

-Curé ou Administrateur entrant

– Curé ou Administrateur sortant

– Délégué épiscopal

-Archives paroissiales

-Chancellerie diocésaine

 

Juin 22

Nominations

Nominations Juin 2016

R.P. Samuel AGLIGAN, curé-doyen de la paroisse St Paul de Ouinhi

R.P. Moïse TCHEMAGNON, curé-doyen de la paroisse Immaculée Conception de Djidja

R.P. Cyrus HOUNGNON, curé de la paroisse St Michel d’Agonlin-Houégbo

R.P. Serge SEHOUE, curé de la paroisse St Bernardin d’Assanlin

R.P. Alberto KOUKOUI, curé de la paroisse St Vincent de Paul de Davègo

R.P. Corneille GNIWOUNON, curé donec provideatur de la paroisse Ste Thérèse de l’Enfant Jésus de Naogon

R.P. Gabriel CODAGBE, curé donec provideatue de la paroisse Saint Sacrement de Dasso, avec préparation pour études en médecine

R.P. César LOKONON, curé de la paroisse Ste Rita d’Adanhondjigon

R.P. Joseph TOHA, curé fondateur d’une nouvelle paroisse momentanément in petto

R.P. Claude DOSSOU-YOVO, curé de la paroisse Bienheureux Adolphe Kolping de Goho-Adamè-Zavi, et Directeur financier à l’IUBO

R.P. Romuald EBO, curé de la paroisse Ste Trinité de Nadota (Bohicon), directeur administratif à l’IUBO et professeur au CERET

R.P. André KPADONOU, Recteur délégué du Centre Marial de Kpoto et collaborateur paroissial à la paroisse St Benoît de Zangnanado

R.P. Roland Cyr DOSSOU-YOVO, administrateur paroissial de la paroisse Ste Marie-Madeleine de Houansougon

R.P. Florentin GOHOUNGODJI, administrateur paroissial de la paroisse Notre Dame de l’Assomption de Lokozoun

R.P. Roland GOUDOTE, administrateur paroissial de la paroisse St Michel d’Aïzè

R.P. Jonas MEHOU, administrateur paroissial de la paroisse Notre Dame du Saint Rosaire et Notre Dame de l’Assomption d’Agonvè-Houéli

R.P. Guillaume ALOVOEZE, vicaire à la paroisse St Paul de Ouinhi

R.P. Léopold ZINSOU, vicaire à la paroisse Ste Odile de Banamè

R.P. Serge Ghislain FALANA, vicaire à la paroisse St François d’Assise de Bohicon

R.P. Eugène ADJAHE, Directeur du Foyer-Ecole St Pierre de Sinwé-Lègo, sous la supervision du deuxième Vicaire Général, Père Zacharie HOUNGBEME

R.P. Arsène SOMANON, Directeur du Complexe Scolaire Jean-Paul II de Sogbo-Aliho (Abomey), sous la supervision du premier Vicaire Général, Père Alain AYIMIHOUE

R.P. Abel ANAGOKO, Censeur et Econome au Complexe Scolaire Jean-Paul II de Sogbo-Aliho (Abomey)

R.P. Miguel Landry HASSOU, Directeur du Centre Agricole de Kpèkpèta, aumônier de la prison civile d’Abomey et collaborateur à temps partiel à la paroisse Bon Pasteur d’Abomey

R.P. Gildas SOHONOU, Directeur délégué du Centre Mgr Lucien MONSI AGBOKA(CEMOLA)

R.P. Yves HOUNLIHO, membre du Collège des Consulteurs

Envoi aux études et/ou en mission pastorale

R.P. Désiré DJOGUI, mission pastorale dans le diocèse de Saint Brieuc et Tréguier, en France, avec études ultérieurement

R.P. Damien ALIHA, études en alimentation et gestion dans le diocèse de Saint Brieuc et Tréguier, en France

R.P. Johannes ALEWONA, mission pastorale dans le diocèse de Vannes, en France, avec études ultérieurement

R.P. Ephrem LALEYE, mission pastorale dans le diocèse de Vannes, en France, avec études ultérieurement

R.P. Francis VITOULEY, études en psychologie dans le diocèse de Vannes, en France

R.P. Valère AGUENAHOUA, études en sciences sociales et archives dans l’archidiocèse de Paris, en France

R.P. Noël GBEYETIN, études transitoires à Paris, en vue de la mission en Ecosse

R.P. Patrice Cyrille ASSIHOU, études transitoires à Paris, en vue de la mission en Ecosse

R.P. Désiré ATINKOUKOU, études dans l’archidiocèse de Paris sur deux filières au choix non encore déterminé

R.P. David BATTO, mission pastorale dans l’archidiocèse de Reims, en France

Articles plus anciens «