Juil 12

Ordination Presbytérale à Abomey

Cathédrale Saints Pierre et Paul d’Abomey, le samedi 08 juillet 2017 , quatre diacres ordonnés prêtres

 

 

Vidéos

 

 

 

Juil 07

Remise de diplômes à Mougnon

Samedi 24 juin 2017

 

 

 

Vidéos

 

 

Juin 30

Nominations

 

Nominations  –  Juin 2017

 

1. Création de Paroisse

 

Saint Christophe de Flély-Agongoïto (Doyenné de Saint François, Bohicon)

Saint Kisito de Koussoukpa (Doyenné de Domè)

Saint Michel de Kpozoun (Doyenné de Za-Kpota )

 

2. Coopération missionnaire, Etudes ou Formation

 

Père Blaise AKPOLI : Formation et études dans la compagnie des Pères de Saint Sulpice, en France et au Canada.

Père Valère AGUENAWA : Mission de pastorale suivie d’études d’archives dans le diocèse Saint Brieuc et Tréguier, en France.

Père Patrice Cyrille ASSIHOU WAGBLE : Mission de pastorale suivie d’études en Droit du Common Law dans l’archidiocèse Halifax-Yarmouth, au Canada.

Père Lévi HINGLO : Mission de pastorale suivie d’études en musique sacrée dans le diocèse de Mayence (MAINZ), en Allemagne.

 

3. Nominations diverses

 

Père Jean DAKOSSI : Directeur diocésain stable de la catéchèse et avec résidence à la paroisse Sainte Trinité de Nadota (Bohicon).

Père Nathanaël  HOUSSOU : Directeur diocésain adjoint de la catéchèse.

Père Désiré ADJIHOUME : Co-animateur stable du centre d’écoute et de réconciliation et prêtre collaborateur résident à la paroisse Saint François d’Assise de Bohicon.

Père Saturnin AÏSSINOU : Responsable du secteur de Pâtisserie à Daily Bread et vicaire à temps partiel à la paroisse Saint François d’Assise de Bohicon.

Père Olivier AHOGNI : Responsable du secteur Boulangerie-Glaces-Crèmerie à Daily Bread et vicaire à temps partiel à la paroisse Saint Charles Lwanga de Bohicon.

Père Georges CHEOU : Directeur délégué de Daily Bread.

Père Nymphas EYEBIYI : Directeur délégué adjoint de Daily Bread.

Père Jérôme BOKO : Président délégué du comité d’administration de Daily Bread.

Père Vincent NOUHOUI, Curé de la paroisse Notre Dame de l’Assomption d’Agnagnan.

Père Matthieu AKANKOSSI : Curé de la paroisse Christ-Roi de Tindji-Ahito et curé fondateur de la paroisse Saint Michel de Kpozoun, cumulativement à sa charge de Président ou Official du tribunal ecclésiastique interdiocésain de Bohicon.

Père Narcisse LOKOSSOU : Administrateur de la Paroisse Sainte Jeanne d’Arc de Sodohomè.

Père Sévérin AGASSOUNON : Curé de la paroisse Sainte Odile de Banamè.

Père Léopold ZINSOU : Administrateur de la paroisse Saints Pierre et Paul de Gossoé avec résidence à la paroisse Sainte Odile de Banamè.

Père Marc BOÏLOGOUN : Administrateur de la paroisse Sainte Thérèse d’Avila, à Gboli-Dakpa.

Père Dieudonné HOUNTOME : Administrateur de la paroisse Saints Pierre et Paul de HANAGBO

Père Yves HOUNLIHO : Curé fondateur de la paroisse Saint Christophe de Flély-Agongoïto, cumulativement avec ses charges actuelles.

Père Théodore HOUEHOU : Curé fondateur de la paroisse Saint Kisito de Koussoukpa, cumulativement avec ses charges actuelles.

 

Mai 22

Célébration des 50 ans du Séminaire Saint Paul de Djimè

Vendredi 19 mai 2017

 

 

 

Vidéos

 

 

 

 

 

 

 

 

Mai 08

Noces d’argent de mariage du couple Didace et Caroline AGBIDINOUKOUN

 

Ce Samedi 29 Avril 2017, Didace et Caroline Agbidinoukoun ont rendu grâce à Dieu pour le 25ème anniversaire de leur union. C’était à l’occasion d’une célébration eucharistique présidée par son Excellence Mgr Eugène Cyrille Houndékon, Evêque d’Abomey à la Paroisse Saint François  d’Assise de Bohicon dans l’après-midi de ce jour.

Après le mot d’accueil du Rd Père Georges Tchéou, Curé de la Paroisse, la célébration se poursuivit jusqu’à l’Homélie où tous se mirent à l’écoute de l’Evêque. Celui-ci commença d’abord par exprimer à Didace et à Caroline ses meilleurs et ardents souhaits de joie, de félicité et d’espérance d’une vie commune dans longévité. Il salua ensuite le Père Georges, ses vicaires ainsi que les autres Pères présents, d’être venus concélébrer cette Eucharistie qui réunit amis, sœurs et frères, collègues et parents dans ce contexte d’intimité pour qu’ensemble nous chantions Gloria in excelsis Deo pour les merveilles de son amour, de sa miséricorde et de sa providence dans le ménage Agbidinoukoun depuis 25 ans.

L’union de Didace avec Caroline, disait-il, ne fait que nous rappeler ce que le Pape François disait aux Familles aux Etats-Unis, il a deux ans: « Notre vocation, c’est l’amour ». L’Ordinaire du lieu saisit l’occasion pour les encourager davantage à répandre partout cet amour « sans craindre ni les terreurs de la nuit, ni les flèches qui volent au grand jour, ni le fléau qui frappent à midi ».

Mais ce que nous retiendrons de la solidité du couple agbidinoukoun tout au long de ses 25 ans de vie commune selon Mgr Eugène Cyrille Houndékon, c’est justement ce qu’ils ont mis en priorité dans leur vie de Sεsú et de si. D’entrée de jeu, nous notons la patience remarquée à leur niveau tout au début de l’éclosion de leur amour; la confiance mutuelle; le principe du devoir s’assoir et de dialoguer puis enfin, la fidélité à travers la dévotion à la Vierge Marie. Le Prélat les recommanda en tout dernier lieu à la prière du Peuple de Dieu afin que le Seigneur achève en chacun d’eux ce qu’il a si bien commencé pour la gloire de son nom.

 Avant la bénédiction solennelle qui va mettre un point final à cette Action de Grâce, Madame Cécile Ribouis Sare, représentante du conseil pastoral paroissial et Monsieur Didace Agbidinoukoun passèrent, chacun pour son allocution.

                                                                                                      AWONON NOEL, SEMINARISTE

 

Vidéos

 

 

 

Mai 08

45 ans d’existence de la chorale Hanyé de la Paroisse Saint Charles Lwanga de Bohicon: Un Merci à Dieu s’impose

 Il y a 45 ans (1972-2017), la chorale Hanyé de la Paroisse Saint Lwanga de Bohicon a vu le jour. Les membres de ladite chorale ont célébré ce grand évènement le Samedi 29 Avril 2017 en présence de son Excellence Mgr Eugène Cyrille Houndékon, Evêque d’Abomey.

A l’entrée de la célébration, le Rd Père Nathanaël Houssou, Curé de la Paroisse adressa ses mots de bienvenue aux anciens Curés et Vicaires venus concélébrer, aux fidèles et à tous les invités venus de près ou de loin en vue d’honorer de leur présence cette solennelle action de grâce. A titre spécial, il a remercié l’Evêque d’avoir accepté généreusement de présider l’Eucharistie de ce jour. Dieu lui en saura infiniment gré.

Ayant pris la Parole ensuite après la lecture des textes du jour, l’Ordinaire du lieu exprima avant tout ses gratitudes à l’endroit de toute la communauté en particulier les membres de la chorale Hanyé qui sont à l’honneur. Il les a beaucoup félicités et encouragés pour les efforts consentis dans le cadre de l’organisation de cette grande fête d’action de grâce. Après avoir montré généralement l’importance d’une chorale dans la célébration eucharistique, le Prélat s’est tourné particulièrement vers la chorale Hanyé en commençant par le sens du terme Hanyé. Le mot Hanyé en effet, doit son origine à la langue Fon. Il est composé de deux autres mots:  hεn ( tenir) et  ayÏ (cœur). Dans un sens plus large, on parlerait de chant qui touche le cœur.  Un chant accompagné souvent de musique jadis réservée aux familles princières dahoméennes. Grâce au progrès de l’inculturation, Hanyé est devenu une musique liturgique dans l’Eglise Catholique chez les Fons depuis les années 1940. Il comprend un gon et plusieurs gourdes (go) recouvertes d’un réseau de cauris ou de perles. Autrefois, on mettait des vertèbres de serpent. S’y ajoute l’accompagnement d’un petit et grand tambour et du Tɔba, sorte de lyre faites auparavant de fibres de bambou, aujourd’hui de larmes métalliques sur une caisse rectangulaire. En cela, poursuit l’Evêque, Hanyé constitue un corps dont les instruments représentent les membres jouant, chacun un rôle déterminant. Par voie de conséquence, on ne se lève point du jour au lendemain pour jouer le Hanyé. Il faudrait d’abord aller à son école en vue de recevoir une formation soignée et permanente.

A ce sujet, l’Evêque d’Abomey a réitéré ses félicitations à chacun des choristes Hanyé de Saint Charles pour leurs ardeurs au travail. Il finit son Homélie en les invitant à persister dans ce même élan de dynamisme et d’entretien sans cesse renouvelé en dépit de toutes les difficultés liées soit aux retards et absences des uns et des autres aux répétions soit à d’autres disfonctionnements structurels.

Quand l’heure de la procession des offrandes fut venue, le Père Nathanaël  Houssou monta au pupitre et fit cette annonce: « Excellence Monseigneur, la chorale me demande de vous dire qu’elle a apprêté 45 paniers symbolisant ses 45 ans d’existence sur la Paroisse. Veuillez les recevoir et les bénir. » Cela dit, les paniers passèrent tous suivis de la bénédiction du Prélat.

Par ailleurs, avant la bénédiction solennelle qui va conclure la présente Eucharistie, l’occasion fut accordée à la Marraine et la Dirigeante de la chorale pour représenter tous les choristes devant  l’auguste assemblée réunie ce matin.  Ainsi, Madame Lucrèce Fandohan épouse Sanou  soutenue par Madame Félicité Aglassa épouse Ayatin, salua Mgr Eugène Cyrille Houndékon, le Père Nathanaël Houssou et son Vicaire, les Pères concélébrants, les membres de la chorale Hanyé et tous ceux et celles qui ont effectués le déplacement. Après ses mots, des présents furent offert à l’Evêque au nom de la chorale et l’histoire de la chorale lui fut brièvement racontée. De fait, la Paroisse Saint Charles Lwanga de Bohicon fut érigée en 1970 mais les célébrations se faisaient sans chorale. Monsieur Jérôme Houégbèlo, Catéchiste d’alors comblait les vides (choriste, lecteur, servant de Messe etc.) Un jour, le premier responsable diocésain de la chorale Hanyé de ce temps, Monsieur Thomas Akanzan vint faire ce constat douloureux et décida de l’aider. Dès lors, il sollicita les choristes Hanyé de Saint François d’Assise qui allèrent animer les célébrations à Saint Charles. Quelques Mois plus tard, les Messieurs Alexis Adonèkpo et Alexandre Béhanzin, tous fidèles engagés trouvèrent une seconde voie de sortie: Œuvrer pour la naissance d’une chorale Hanyé personnelle. Le Père Dupuis, alors Curé de la Paroisse applaudit le projet et sans plus tarder des instruments furent achetés. D’autres personnes de bonne volonté se joignirent à eux. Ils commencèrent à participer aux sessions de chant. Ainsi est née la chorale Hanyé de Saint Charles.

A la suite de cette présentation,  la bénédiction finale fut donnée. L’office du vin prolongeât la fête jusqu’à 16H où tous accueilleront le groupe folklorique de l’artiste traditionnel Gbεzé qui assurera le reste de la journée. La joie était à son comble.

                                                                                                       AWONON NOEL, SEMINARISTE

Vidéos

 

 

 

 

 

Avr 27

Fin du Quasimodo 2017

Thème: Les Jeunes: la Foi et le discernement des choix de vie.

Les 24, 25, 26 et 27 avril 2017 eut lieu la session du Quasimodo 2017 au Centre Mgr Lucien Monsi Agboka (CEMOLA) en présence de son Excellence Mgr Eugène Cyrille Houndékon, Evêque d’Abomey. Environ trois cent Fidèles du Christ ont honoré de leur présence cette marche quasi synodale.

Déjà dans ses propos introductifs, Mgr Eugène Cyrille Houndékon a rappelé le motif crucial de la présence des Fidèles du Diocèse à cette session du Quasimodo : participer aux enseignements, débats et perspectives nouvelles au sujet du thème central sus- indiqué. Ainsi, à travers cette séance du Quasimodo, c’est toute l’Eglise d’Abomey qui se met à l’écoute des jeunes. Sept différentes conférences ont été présentées durant ces quatre jours du donner et du recevoir.

Ainsi, le Père Jean-Baptiste Djessoukpo, le premier conférencier na pas tardé à aborder l’importante question de « l’identité du jeune: de la Tradition à nos jours ». Dans la société traditionnelle Adja-fon du plateau d’Abomey,  le jeune est un être en maturation, une histoire en construction, un fil humain tissé et modelé par la sève de l’éducation qui est la communication méthodique d’un corpus de valeurs en vue de l’ouverture à l’altérité et à l’universalité comme facteur d’accomplissement. De même, les  empreintes de l’école seront décisives et vives sur le processus de recherche d’identité du jeune. Il a évoqué aussi les NTIC auxquelles l’identité du jeune apparait fortement liée avec tous les risques. L’essentiel, selon le deuxième conférencier c’est d’amener les jeunes à l’auto prise en charge.

C’est donc à raison que le Père Jérôme Boko, avec le thème « La jeunesse et l’auto pris en charge: Quelles stratégies pour un avenir meilleur », s’est donné pour objectif principal d’aider les jeunes à percevoir et à déceler des voies et moyens pour sortir du sous-emploi et du chômage. A cet effet, les filières porteuses identifiées par le conférencier sont l’agropastoral et l’agroalimentaire. Mais au-delà de tous ces moyens, les Saintes Ecritures constituent une source intarissable à laquelle la jeunesse peut puiser.

C’est pourquoi, la troisième conférence a mis en exergue l’engagement politique du jeune à la lumière de la Parole de Dieu. « Qu’est-ce que la Parole de Dieu peut projeter comme faisceau lumineux, comme sens, comme conscientisation, comme conviction et comme motivation à la jeunesse et à tous pour s’engager en politique comme  chrétien? » Tel est le noyau de toute la préoccupation du Père Julien Efoé Pénoukoun. Il a d’abord montré que la Parole de Dieu est une source efficiente du bien commun et une ressource permanente de l’engagement politique. A la suite des prophètes, on découvrira avec le Christ l’essentiel de l’éthique politique, les éléments qui doivent baliser l’engagement du chrétien ainsi que l’essentiel du discernement des choix de vie.

A cela s’est intéressé le Père Théophile Akoha, pour le compte de la quatrième conférence intitulée:  » La jeunesse et le discernement des choix de vie ». Il a indiqué cinq choix parmi les plus importants et les plus déterminants: le choix de l’amour, le choix du mariage, le choix de la vie consacrée, le choix du travail et le choix de la Foi. Selon lui, l’aide qu’attend aujourd’hui le jeune pour ses discernements lumineux de demain est celle de l’ensemencement, de l’assainissement du désir, de l’éducation du caractère, de la formation à une vie de qualité, du témoignage et  de l’insertion dans la Crainte de Dieu. Il revient donc  à la famille, à la société et à l’Eglise d’accompagner les jeunes à combler ses attentes et à relever ses défis.

Les attentes et les défis de la jeunesse représentent la problématique de la cinquième conférence coanimée par Monsieur Angelo Sognonvi et Madame Mélinda Hounkponou. Pour les conférenciers, la jeunesse doit croître en sagesse, en âge et en grâce. Les attentes de la jeunesse vis-à-vis des pasteurs sont essentiellement accueil favorable, écoutes attentives et accompagnement spirituel dans la confiance, la bienveillance etc. Tant d’éléments qui pourront mettre les jeunes sur le chemin de l’engagement ecclésial.

C’est ce sur quoi Monsieur Cyriaque Adjinakou s’est penché dans la sixième conférence intitulée  » L’engagement ecclésial du jeune: foi et action ». Le principal est de bâtir l’homme de demain dès aujourd’hui en faisant de lui un citoyen et un chrétien convaincu et convaincant. En vérité, l’engagement des jeunes dans l’Eglise ne pourra pas être effectif sans l’exercice des vertus de la charité et de la foi qui requièrent par ailleurs une fidélité à Dieu même au cœur des épreuves et des prières en faveur des Ames du Purgatoire. C’est ainsi que dans l’après-midi du mercredi, les participants à la session furent à l’écoute des Membres de la Commission pour la recherche et les soins en thérapie traditionnelle d’une part et les amis des Ames du Purgatoire d’autre part, pour des témoignages très édifiants.

 Enfin, une Messe conclusive fut dite par Mgr Eugène Cyrille Houndékon, ce Jeudi 27 Avril 2017, qui consacre le neuvième anniversaire de décès du Père Fondateur de ce Diocèse, Mgr Lucien Monsi Agboka. Au cours de cette Messe, le nouveau bureau de la coordination des Laïcs fut présenté par le Père Vincent Nouhoui, vicaire épiscopal de la coordination.

Bureau de la coordination des Laïcs

1er Vice-président: Agbidinoukoun Didace

2ème Vice-président: Doubogan Suzanne

Secrétaire général: Hounkponou Célestine

Secrétaire adjoint: Hanpkan Parfait

Trésorier: Kotomalè Hilaire

Trésorier adjoint: Adjalalamè Canisius

1er Organisateur: Adjinakou Cyriaque

2ème Organisateur: Savi Cosme

Représentant des jeunes: Soglo Romuald

Représentant des femmes: Ayinon Séraphine

Représentant des hommes: Sèmèvo Martin

 

AWONON NOEL, SEMINARISTE

 

Vidéos

 

 

Avr 26

Agenda de la vie diocésaine

AGENDA vie Diocésaine Avril Mai 2017 

Avr 24

Quasimodo 2017 au CEMOLA

Du lundi 24 avril au 27 avril 2017

 

Thème  général :  » Les Jeunes : la Foi et le discernement  des choix de vie

 

Devise de la Jeunesse : 

  • Jeunesse, sur les traces du disciple bien-aimé ( 02 X )
  • Jeunesse : capable de Foi, capable d’ardeur  au travail, capable de générosité et de bonne relève.

 

1ère Conférence 

Thème : « Identité du Jeune : De la tradition  à nos jours. »

Conférenciers : Pères Jean-Baptiste DJESSOUKPO

Modérateur : Père Paul Romuald EBO

 

 

 

Journée du Mardi 25 avril 2017

 

Deuxième  conférence

Thème :  « La Jeunesse et l’auto prise en charge :  quelle stratégie pour un avenir meilleur ? »

 

Conférencier :  Père Jérôme BOKO

 

 

Troisième conférence

 

Thème : » Jeunesse et engagement politique à la lumière de la Parole de Dieu »

 

Conférencier : Père Julien Efoe PENOUKOU

 

Modérateur : Père Philippe DEGUENON

 

 

Quatrième Conférence

 

Thème : ‘Jeune et discernement vocationnel  »

 

Conférencier : Père Théophile AKOHA

 

Modérateur : Père Michel AGBAKPONTO

 

 

 

Journée du mercredi 26 avril 2017

 

5eme Conférence

 

Thème :  » Jeune, qui es-tu? Attentes et défis »

 

Conférencier : Mr Angelo SOGNONVI et Mme Mélinda HOUNKPONOU

 

Modérateur : Père Carlos FAGNINOU

 

Sixième conférence

 

Thème :  » L’engagement ecclésial du jeune : foi et action »

 

Conférencier : Mr Cyriaque ADJINAKOU

 

Modérateur : Père Évrard ZINSOU

 

 

Amis des âmes du Purgatoire

 

 

Lire Les actes du QUASIMODO 2017

Avr 24

Ordination presbytérale à Adanhondjigon

Samedi 22 avril 2017

 

Abbés Olivier Ahogni  ( à gauche ) et Achille Houézé ( à droite )

 

Photos

 

Vidéos

 

 

 

 

 

 

Articles plus anciens «